Stutzmann, Dominique: Diplomatique et paléographie numerique: De nouveux instruments de datation et d’attribution?

Posted by GV in Paleography, Paper, Proposals |

Les développements méthodologiques aussi bien que technologiques des paléographes, généralement attachés aux écritures livresques (non datées, non localisées, autographie) sont applicables à la diplomatique. Les humanités numériques en paléographie apportent ainsi des instruments nouveaux pour répondre à des questions traditionnelles : attribution (auteur, impétrant, faussaire) et datation (relative).  Elles permettent aussi d’approcher les évolutions des pratiques graphiques au sein de chancelleries et de scriptoria.

L’examen paléographique de la production diplomatique des évêques d’Autun et de Langres, ainsi que celle des ducs de Bourgogne au xiie siècle permet de mesurer exactement les apports des nouvelles méthodes pour la diplomatique. Le chartrier de Fontenay (O.Cist, dioc. Autun) est soumis à une exploration inédite pour distinguer la production de chancellerie et par l’impétrant, et les conclusions sont élargies et confrontées aux chartes des anciennes abbayes de Clairvaux (dioc. Langres), La Bussière (dioc. Autun) et Molesme (O.S.B., dioc. Langres). L’analyse des systèmes graphiques des scribes (emplois des allographes, utilisation des abréviations, capitalisation) et de la mise en texte des chartes permet de distinguer des groupes (clustering) et des évolutions dans des productions apparemment homogènes, et de séparer les productions livresque et diplomatique. Elle permet ainsi de proposer des dates pour des chartes non datées et de confirmer l’attribution, mais aussi de voir les tendances conservatrices de scriptoria, qui se distinguent des pratiques des chancelleries émettrices, même quand celles-ci sont bien attestées. Cette analyse ne dispense néanmoins pas des méthodes actuelles de la critique historique ou paléographique.

M. Dominique Stutzmann
Chargé de recherche
Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS, UPR 841)
Section de paléographie – Paris 
eMail: dominique.stutzmann@irht.cnrs.fr  website: http://www.irht.cnrs.fr

One Response to Stutzmann, Dominique: Diplomatique et paléographie numerique: De nouveux instruments de datation et d’attribution?

  1. Pingback: Digital Diplomatics 2011 – Programma – Associazione per l'Informatica Umanistica e la Cultura Digitale