Diese Seite ist aus Gründen der Barrierefreiheit optimiert für aktuelle Browser. Sollten Sie einen älteren Browser verwenden, kann es zu Einschränkungen der Darstellung und Benutzbarkeit der Website kommen!
zur Startseite
print

Terminologie der Diplomatik

This site is an online version of the Vocabulaire international de la diplomatique, ed. Maria Milagros Cárcel Ortí, 2. ed., Valéncia 1997 (Collecció Oberta), which the Commission Internationale de Diplomatique assembled and the Universitat de València put to print. The conversion of the analog data isn't completed. At the moment it contains only French, German, English, Italian, Latin and Spanish terms. Many problems of the conversion aren't solved yet so I'm happy if you send me hints on errors of the OCR or not correctly distinguished terms. The functionalities like search, resolving of the links in the text or adressing single chapters are still in development.
The data can be adressed directly via the URL by putting the search term or the number of the definition you want to receive behind a question mark in the URL: e.g. http://www.cei.lmu.de/VID/?forger should give you the entry on "faussaire/forger/Fälscher/falsario", http://www.cei.lmu.de/VID/?39 the No. 39 (i.e. cahier/quire/Heft/fascicolo/quaternus etc.). http://www.cei.lmu.de/VID/#VID_39 is the Permalink to the entry.

Georg Vogeler, 21.2.2005, last changes 21.9.2011

The Vocabulaire can be used in SKOS-format too at http://www.cei.lmu.de/VID/skos
A TEI-Version can be found at http://www.cei.lmu.de/VID/tei

Vollständige Anzeige

    II. La Tradition des Actes

    • No. 44: Le chirographe
      (lat.: cyrographum, rarement chirographum) ou charte partie (charta partita, Charta bipartita, Charta divisa; en Sicile: charta parida)
      était, au Moyen Age, un acte établi en deux exemplaires (et parfois davantage) d'une teneur identique, sur une même feuille de parchemin, chacun des éléments étant ensuite séparé, "parti", en coupant selon un trait ondulé ou en forme de dents de scie; en ce cas, on l'a aussi dé nommé endenture (lat.: indentura).
      Chacun des exemplaires était dit également chirographe.
      (p. 30) edit
       - de.: Chirograph, Teilurkunde - en.: indenture, chirograph - es.: carta partida - fr.: charte partie, chirographe - it.: chirografo - la.: chirographum (rarement), cyrographum, charta partita, Charta bipartita, Charta divisa, charta parida (Sicilia), indentura
    • a. Normalement la découpe était pratiquée travers la devise (divisa) ou légende c'est- -dire un ou plusieurs mots écrits entre les exemplaires, tels que le mot Cyrographum ou une invocation pieuse. Cette devise a été souvent formée par les lettres successives de l'alphabet (charta per alphabetum divisa) ou par le groupe répété des lettres ABC (charta per ABC). Originellement il s'est agi d'un trait droit coupant l'invocation ou la formule de date.
      Les deux parties pouvaient être remis aux parties intéressées, mais un exemplaire pouvait également être conservé par l'autorité qui avait délivré l'acte. D'où son utilisation dans le domaine de la juridiction gracieuse des autorités municipales ou seigneuriales dans le nord de la France et dans la Belgique actuelle (greffes scabinaux). Le chirographe pouvait être scellé par l'autorité qui l'établissait ou bien recevoir les sceaux des parties et, en ce cas, celles-ci pouvaient (p. 30) edit
       - fr.: chirographe, chirographaires

    Zum Seitenanfang


    Impressum - Datenschutz - Kontakt