Diese Seite ist aus Gründen der Barrierefreiheit optimiert für aktuelle Browser. Sollten Sie einen älteren Browser verwenden, kann es zu Einschränkungen der Darstellung und Benutzbarkeit der Website kommen!
zur Startseite
print

Terminologie der Diplomatik

This site is an online version of the Vocabulaire international de la diplomatique, ed. Maria Milagros Cárcel Ortí, 2. ed., Valéncia 1997 (Collecció Oberta), which the Commission Internationale de Diplomatique assembled and the Universitat de València put to print. The conversion of the analog data isn't completed. At the moment it contains only French, German, English, Italian, Latin and Spanish terms. Many problems of the conversion aren't solved yet so I'm happy if you send me hints on errors of the OCR or not correctly distinguished terms. The functionalities like search, resolving of the links in the text or adressing single chapters are still in development.
The data can be adressed directly via the URL by putting the search term or the number of the definition you want to receive behind a question mark in the URL: e.g. http://www.cei.lmu.de/VID/?forger should give you the entry on "faussaire/forger/Fälscher/falsario", http://www.cei.lmu.de/VID/?39 the No. 39 (i.e. cahier/quire/Heft/fascicolo/quaternus etc.). http://www.cei.lmu.de/VID/#VID_39 is the Permalink to the entry.

Georg Vogeler, 21.2.2005, last changes 21.9.2011

The Vocabulaire can be used in SKOS-format too at http://www.cei.lmu.de/VID/skos
A TEI-Version can be found at http://www.cei.lmu.de/VID/tei

Vollständige Anzeige

    B. Les organes d'élaboration des actes privés

    • No. 302: Le tabellionage,
      institué en 1280 dans le royaume de France et immédiatement généralisé dans la France du Nord et les régions voisines, est un système dans lequel les actes, reçus par deux *clercs jurés, sont, en principe mis en forme définitive par un *tabellion et présentés par lui la juridiction locale (d'abord le bailliage, puis la (prévôté), dont le sceau était apposé par le *garde du scel dé celle-ci; au nom de qui l'acte normalement intitulé. Le système évolua lentement vers un système de notariat. (p. 79) edit
       - de.: Tabellionat - es.: tabelionado - fr.: tabellionage - it.: tabellionato
    • a. La ferme des écritures était en France le monopole d'expédition des actes privés de toute nature qui, dans une circonscription donnée, était affermé pour un temps variable (et parfois un *tabellion qui, en contre-partie du paiement de la ferme, avait le droit de percevoir non profit les taxes d'expédition. (p. 79) edit
       - fr.: ferme des écritures
    • b. Un vice-tabellion était, dans certaines régions du tabellionage français, un auxiliaire du *tabellion qui pouvait le substituer en son absence ou bien qui était établi dans une des localités tdépjendant du ressort du tabellionage pour soulager le tabellion dans sa tâche. (p. 79) edit
       - de.: Vizetabellio - es.: vicetabelión - fr.: vice-tabellion
    • c. Un clerc du tabellionage était un auxiliaire du *tabellion qui l'aidait, soit en recevant les pactes au lieu des clercs jurés (qui alors finissent par disparaître), soit en les rédigeant ou en les ¦ grossoyant, soit en les enregistrant dans les registres du tabellionage, le tabellion se bornant parfois ¡ servir d'intermédiaire avec le *garde du scel de la juridiction et percevoir les taxes. (p. 79) edit
       - de.: Tabellionatsschreiber - fr.: clerc du tabellionage
    • d. Les clercs jurés étaient, l'origine, des "prudhommes" (clerc ou bourgeois notables) benévoles, puis des *notaires qui, dans le système du *tabellionage, recevaient les actes et le plus souvent en préparaient l'expédition que le *tabellion, après l'avoir éventuellement fait grossoyer, transmettait la juidiction pour qu'elle y apposât son sceau. En se fondant avec les *tabellions (ou en les éliminant parfois par rachat de leur office), ils donnèrent naissance au notariat royal français. (p. 79) edit
       - de.: geschworene Schreiber - fr.: clercs jurés

    Zum Seitenanfang


    Impressum - Datenschutz - Kontakt