Diese Seite ist aus Gründen der Barrierefreiheit optimiert für aktuelle Browser. Sollten Sie einen älteren Browser verwenden, kann es zu Einschränkungen der Darstellung und Benutzbarkeit der Website kommen!
zur Startseite
print

Terminologie der Diplomatik

This site is an online version of the Vocabulaire international de la diplomatique, ed. Maria Milagros Cárcel Ortí, 2. ed., Valéncia 1997 (Collecció Oberta), which the Commission Internationale de Diplomatique assembled and the Universitat de València put to print. The conversion of the analog data isn't completed. At the moment it contains only French, German, English, Italian, Latin and Spanish terms. Many problems of the conversion aren't solved yet so I'm happy if you send me hints on errors of the OCR or not correctly distinguished terms. The functionalities like search, resolving of the links in the text or adressing single chapters are still in development.
The data can be adressed directly via the URL by putting the search term or the number of the definition you want to receive behind a question mark in the URL: e.g. http://www.cei.lmu.de/VID/?forger should give you the entry on "faussaire/forger/Fälscher/falsario", http://www.cei.lmu.de/VID/?39 the No. 39 (i.e. cahier/quire/Heft/fascicolo/quaternus etc.). http://www.cei.lmu.de/VID/#VID_39 is the Permalink to the entry.

Georg Vogeler, 21.2.2005, last changes 21.9.2011

The Vocabulaire can be used in SKOS-format too at http://www.cei.lmu.de/VID/skos
A TEI-Version can be found at http://www.cei.lmu.de/VID/tei

Vollständige Anzeige

    II. La Tradition des Actes

    • No. 46: L' expédition d'un acte
      est soit l'original lui-même, soit l'exemplaire mis en forme (*grossoyé) par la *chancellerie ou le *bureau d'écriture, destiné - dans l'un et l'autre cas - être remis la partie intéressée, qui généralement le conserve titre de preuve.
      A Byzance, l'ordre de l'empereur était, d'abord, envoyé un agent impérial qui en transmettait la *teneur l'intéressé sous la forme d'une reprise de l'acte. (p. 31) edit
       - de.: Ausfertigung - en.: engrossment - es.: original - fr.: expédition d'un acte - it.: documento originale

    Zum Seitenanfang


    A. Les chancelleries et les bureaux d'écriture

    • No. 275: L'expéditionnaire
      (lat.: grossator) est celui qui, d'après la *minute, établit l'*expédition ou la *grosse de l'acte, qui *"grossoie" l'acte (cf. n° 363). (p. 71) edit
       - es.: grossador - fr.: expéditionnaire - la.: grossator
    • Ne pas confondre avec les expéditionnaires en Cour de Rome (lat.: expeditionarii in Curia Romana), personnages chargés d'obtenir pour le compte des intéressés les pièces les concernant, moyennant paiement des taxes et d'une commission. (p. 71) edit
       - fr.: expéditinnaires en Cour de Rome - la.: expeditionarii in Curia Romana
    • No. 286f: f. A partis d'Innocent III, il exista la chancellerie pontificale deux charges majeures: l'auditor litterarum contradictarum, chargé de traiter les contestations qui pouvaient s'élever lors de la lecure des lettres dans l'audientia publica, et le correcotr litterarum apostolicarum, qui vérifiait les lettres au moment de l'expédition pour constater si elles étaient confromes aux règles et prescriptions en vigueur. Au XIVe siècle, son contrôle se restreignit aux lettres de justitia; partir du XVe siècle, ilt était l'un des *abbreviatores de parco majore et il expédiati lui-même des lettres de minori justitia (expeditio per viam correctoris) (p. 75) edit
       - la.: corrector litterarum apostolicarum, auditor litterarum contradictarum, audientia publica, lettres de justitia, abbreviatores de parco majore, de minori justitia, expeditio per viam correctoris
    • No. 286i: i. L'abbreviator de Curia appartenait la chambre apostoliqu (Camera apostolica) et s'occupait, dès le dernieer quat du XVe siècle, de la rédaction des minutes des lettres pontificales qui se préparaient et expédiaient dans cet office (expeditio per viam Camerae) (p. 74) edit
       - la.: abbreviator de Curia, Camera apostolica, expeditio per viam Camerae
    • No. 286m: m. Le summator (ou summista) litterarum apostolicarum était chargé de faire expédier en Chambre apostolique (expeditio per Cameram) les lettres auxquelles l'expédition dans la chancellerie avait été refusée. Il apparait vers le milieu du XVe si`cle et sa charge était souvent cumulée avec celle de vice-chancelier. Un subsummator le remplacait alors dans ses fonctions. (p. 76) edit
       - it.: summista - la.: summator litterarum apostolicarum, expeditio per Cameram, subsummator

    Zum Seitenanfang


    C. Procédure d'expédition

    • No. 310: La procédure d'expédition
      (lat.: expeditio) est l'ensemble des pratiques suivies pour qu'un acte, sollicité ou non, soit commandé, rédigé, validé et mis finalement en état d'être exécuté. Elle aboutit donc l'*expédition proprement dite (cf. n° 46). (p. 81) edit
       - de.: Beurkundungs(vor)gang, Ausfertigung - en.: expedition, issuing - es.: procedimiento de expedición - fr.: procédure d'expédition - it.: spedizione - la.: expeditio
    • No. 374-1: A la chancellerie pontificale, la taxe principale était indiquée, partir du pontific d'Alexandre IV (1254-1261) sur la *mise au net (mundum) par le *rescribendarius ou *distributor ou *taxator, membres du collège des scriptores litterarum apostolicarum, gauche sous le *rep? et vérifié par le computator (cf. n° 286 d et e). Le montant de la taxe devait être payé: 1° au collège des scriptores; 2° aux abbreviatures; 3° dans la bullaria, 4° dans l'office du Registre. En cas d'expeditio per Cameram, on payait la quinta taxa, destinée aux secretarii papae ou, plus tardai summator litterarum apostolicarum (cf. n° 286 l et m). En outre, diverses taxes mineures devaiet être payées en cours d'expédition des actes. (p. 92) edit
       - la.: expeditio per Cameram, quinta taxa, summator litterarum apostolicarum

    Zum Seitenanfang


    Impressum - Datenschutz - Kontakt